L'APPRENTISSAGE DE LA CALLIGRAPHIE
ou la substantifique moëlle de l'art de la calligraphie en une leçon !

Article parut dans Al Djinn n°1 (janvier 1997) la revue de l'association Arabissimo

-------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Voici un rapide aperçu de la méthode pour apprendre la calligraphie...

 

LE MATÉRIEL

Pour faire de la calligraphie, le matériel de base est on ne peut plus simple :

1 -De l'encre de chine (légèrement diluée pour la rendre plus fluide) ou de l'encre à stylo achetée en petit récipient (couleur au choix). L'encre de chine est indélébile une fois sèche par contre l'encre à stylo reste sensible à l'eau.
Je conseille vivement de mettre l'encre dans un encrier pour visualiser la prise d'encre et éviter aussi les catastrophes de la bouteille qui se renverse, c'est déjà bien assez de dégâts avec un petit encrier. N'oubliez pas non plus de placer votre encrier du bon coté (à droite si vous êtes droitier) pour éviter des risques de taches en passant au dessus de la feuille.

Pour éviter les bavures après avoir trempé le calame dans l'encre, on peut l'essuyer légèrement sur une feuille de brouillon en traçant un petit trait. Certains calligraphes préfèrent mettre une petite éponge dans l'encrier.

2 - Un Calame, c'est un morceau de roseau ou de bambou (on en trouve au bord de la Loire, dans les marais...). Il faut le laisser sécher et le débarrasser de ses feuilles.
Un bambou de bonne qualité est bien creux et pas trop difficile à tailler. S'il est trop dur, il faut mieux en changer car le calame est un outil vivant qu'il faut retailler régulièrement suivant l'usure.

Tailler ensuite le bec selon le schéma (en veillant à garder un bec long pour rester souple)

Puis couper l'extrémité à 45° avec un cutter en prenant appuis sur une règle plate.


 

3 - Choisir un papier plutôt lisse en évitant les papiers qui absorbent trop l'encre.

Vous voilà parés!

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------

EXERCICES

Tous à vos Qalam!


1 -
Les signes :
Le tracé de chaque lettre se décompose en plusieurs mouvements. Il faut d'abord apprendre ces mouvements essentiels en les répétant de nombreuses fois.
 

 

2 - Le Ductus :
Puis traçer la lettre en respectant le ductus indiqué par des petites flèches (le ductus est l'ordre dans lequel une lettre est calligraphiée)
Je conseille de reprendre de l'encre entre chaque geste du ductus, cela permet de bien doser la charge d'encre et en même temps d'obliger à une lenteur d'exécution salutaire pour l'apprentissage.

2 - Les proportions
Il est important de bien faire attention aux proportions (mesurées en largeur de Qalam).

 


 

3 - La lettre "fa" achevée :
Là aussi, il est nécessaire de s'entrainer pour bien maîtriser le geste et la forme.

 

 

 

4 - En calligraphie arabe, il faut aussi apprendre les différentes formes de la lettre suivant si elle se situe au début, au milieu ou à la fin d'un mot.
(ici un exemple de "fa" avec les points mesure)

Une fois l'alphabet connu, on peut se "lancer" à faire des mots... puis des phrases. 

-------------------------------------------------------------------------------------------------

 

RÉSULTAT !!!

Voilà ce que vous pourrez faire après avoir usé quelques calames et d'innombrables feuilles...

Ca veut dire "Bonne année"

 

Traduction : "Calligraphie arabe"